Certibat offre globale de rénovation énergétique

En matière de rénovation énergétique et pour bénéficier des différentes aides financières de l’Etat, le gouvernement impose de faire réaliser ses travaux par un professionnel certifié dans la rénovation énergétique. L’organisme de certification Certibat notamment, accrédité par le Cofrac, est l’un des principaux acteurs du secteur. Cet organisme propose de former des professionnels de tous horizons à l’offre globale de rénovation énergétique. Comment se certifier ? Où trouver une entreprise RGE pour sa rénovation globale ? Professionnel ou particulier, trouvez ici les réponses que vous cherchez.

Certibat pour offre globale de rénovation énergétique

A qui s’adresse l’offre globale de rénovation énergétique Certibat ?

L’offre Certibat rénovation globale est destinée à tous types de professionnels pouvant concevoir et réaliser une offre de rénovation globale : artisans, entrepreneurs, CMIste (constructeur de maisons individuelles), maîtres d’œuvre…

Selon l’ADEME, à l’heure actuelle en France, près de 60 000 professionnels du bâtiment sont qualifiés RGE en rénovation énergétique, Certibat ou autre. Car il existe effectivement d’autres certifications équivalentes en matière de rénovation globale. C’est le cas pour la Cerqual Qualitel Certification qui délivre depuis 2015 la NF HABITAT RGE et la NF HABITAT HQE RGE.

Certibat offre globale de rénovation énergétique : pour quels travaux ?

Être certifié(e) en rénovation énergétique globale, c’est avoir la possibilité de mener des chantiers d’ampleur chez les particuliers et au sein de copropriétés, dont les conditions sont décrites au sein des fiches d’opération standardisées n° BAR-TH-145 “Rénovation globale d’un bâtiment résidentiel collectif” et n°BAR-TH-164 “Rénovation globale d’une maison individuelle”.

L’offre globale Certibat de rénovation énergétique porte sur la typologie de travaux suivants :

  • Installation d’une chaudière condensation ou micro-cogénération gaz
  • Remplacement de fenêtres, volets, portes extérieures
  • Isolation des murs et planchers bas – isolation du toit
  • Chauffage et / ou eau chaude solaire
  • Chauffage et / ou eau chaude au bois
  • Installation de pompes à chaleur

Cette certification donne le droit au professionnel de réaliser lesdits travaux mais également de conduire un audit énergétique avant-travaux (hors copropriétés) mettant en valeur les performances de l’habitation pour en déduire les postes de travaux les plus prioritaires. Cet audit énergétique fait lui aussi partie des opérations indemnisables au titre de MaPrimeRénov’ notamment, pour un montant oscillant entre 300 et 500 €.

Comment se déroule la certification Certibat rénovation énergétique ?

Il est relativement simple de se faire certifier en rénovation énergétique. Toutefois, la liste des critères d’éligibilité reste plutôt longue, notamment en ce qui concerne la constitution du dossier de candidature. Voici les étapes à respecter :

  • Déposer son dossier de candidature auprès de Certibat. A réception du dossier complet, un gestionnaire de certification décide ou non de sa recevabilité et fait part de sa décision sous 30 jours. Ce dossier doit notamment contenir :
    • Les documents d’identité de l’entreprise,
    • Les attestations d’assurance du professionnel couvrant notamment sa responsabilité civile mais aussi sa responsabilité décennale,
    • Un relevé de sinistralité,
    • Les bilans et comptes de résultats des deux derniers exercices fiscaux. La marge et le chiffre d’affaires notamment constituent des éléments d’appréciation entrant en jeu dans la décision de recevabilité du dossier.
    • Liste des sous-traitants le cas échéant avec leurs certifications associées. Il est effectivement possible pour une entreprise RGE de sous-traiter la réalisation des travaux, uniquement par des professionnels eux-mêmes certifiés (sans quoi l’éligibilité aux aides financières serait révoquée).
  • Suite à la décision de recevabilité s’en suit une certification probatoire sur 18 mois, une qualification qui peut se faire à distance.
  • Un contrôle de réalisation de chantier intervient à la suite de la période probatoire. Le professionnel doit alors fournir une liste de quelques chantiers de référence à Certibat. L’un d’eux sera audité au hasard. C’est ce que l’on appelle un audit de surveillance, obligatoire avant l’attribution de la qualification puis tous les 4 ans pour renouveler son sigle de qualité.

La certification définitive est donc valide sur une durée de 4 ans. Quant au coût de la qualification Certibat offre globale de rénovation énergétique, il est d’environ 1 100 € HT / an hors droits d’usage.

Où trouver un professionnel RGE certifié en rénovation globale ?

Tous les professionnels certifiés RGE sont référencés dans l’annuaire du gouvernement sur le site Faire.fr, dédié à la rénovation énergétique. Vous pouvez également être facilement mis en relation avec des professionnels de votre secteur géographique en faisant une demande de prime en ligne puis en parcourant la liste déjà filtrée pour vous.

Entreprise certifiée en rénovation globale : quel intérêt ?

Comme évoqué plus haut, avoir recours à une entreprise certifiée RGE en rénovation énergétique est un critère obligatoire pour bénéficier d’une contrepartie financière après travaux. Mais ce n’est pas le seul avantage de la pratique.

  • Un professionnel certifié Certibat pour l’offre globale de rénovation énergétique est un professionnel qui maîtrise à la fois la technicité de son chantier mais également ses enjeux. Quels sont les meilleurs équipements pour réduire l’empreinte carbone du foyer ? Quelles sont les dernières évolutions en matière de chauffage, d’énergies renouvelables ? Cette connaissance affinée est gage d’une efficacité supplémentaire pour le particulier.
  • Les comptes du professionnel RGE ayant été passés en revue par l’organisme certificateur Certibat les particuliers peuvent également bénéficier d’une sécurité supplémentaire quant à la tenue de leur chantier. En rénovation globale, sur des travaux s’échelonnant dans le temps, cette sécurité supplémentaire est non négligeable !

Du côté des pros, se certifier en rénovation énergétique permet non seulement d’améliorer sa pratique mais de disposer d’un avantage concurrentiel de taille par rapport aux entreprises du même secteur.

A lire également :