Budget rénovation globale maison

La rénovation énergétique est d’un enjeu majeur si vous souhaitez booster votre confort thermique, mais également réduire vos factures énergétiques ou encore apporter une valeur ajoutée supplémentaire à votre maison, à l’achat ou à la revente. Mais rénover simultanément plusieurs parties de votre habitation, voilà qui nécessite un investissement financier important. Dans cet article, nous parcourrons le sujet du budget d’une rénovation globale de maison ainsi que les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre en la matière.

Budget pour la rénovation globale d'une maison

Budget rénovation globale maison : quelques estimations

Effectuer la rénovation énergétique de votre habitation, c’est procéder au remplacement de votre installation de chauffage, d’eau chaude sanitaire mais également à votre système de ventilation par exemple. Les possibilités sont nombreuses, si tant est que votre chantier vous permette de réaliser des économies d’énergie. Côté prix, tout dépendra de la performance des équipements choisis, de la qualité des matériaux, de votre localisation géographique ou encore de la superficie de votre habitation. Aussi entre un prestataire à l’autre, les prix peuvent parfois varier jusqu’à 30% !

Le budget global de votre rénovation énergétique

En moyenne, il vous faudra compter entre 150 et 450 € du m² pour un chantier de rénovation énergétique, dépendamment du type de travaux réalisés et de l’efficacité énergétique à atteindre.

Par exemple sur un logement très ancien à l’étiquette énergie F ou G, réaliser des économies d’énergie sera plus aisé que pour un logement déjà classé C ou D. Les équipements à installer pourront être moins performants. Le budget diffère donc : de 250 € / m² à 400 € / m² !

Ceci étant dit, on estime généralement que le budget rénovation globale pour une maison s’échelonne entre 15 000 et 30 000 €, une somme importante mais qui permettra à votre logement de passer d’une étiquette énergie à l’autre en un rien de temps. Plus de confort et plus d’économies à la clé !

Au cas par cas : budget d’une rénovation globale de maison

Parcourons quelques fourchettes de prix relatives aux différents types de travaux de rénovation. Ces prix s’entendent pose comprise.

  • Travaux d’isolation
    • Isolation de la toiture ou de la charpente – entre 60 et 80 € / m²
    • Isolation des murs par l’intérieur – entre 60 et 120 € / m²
    • Isolation des murs par l’extérieur – entre 80 et 120 € / m²
    • Isolation des combles – entre 25 et 45 € / m²
    • Remplacement des fenêtres et surfaces vitrées – environ 350 € / m²
  • Travaux de chauffage
    • Installation d’une chaudière à bois – environ 10 000 €
    • Chauffe-eau thermodynamique – environ 4 500 €
    • Pompe à chaleur air air – entre 6 000 et 10 000 €
    • Pompe à chaleur géothermique – environ 18 000 €
    • Chaudière gaz à condensation – entre 4 000 et 8 000 €
  • Travaux de ventilation
    • Installation d’une VMC double flux – entre 4 000 € et 8 000 €
    • VMC simple flux – entre 1 000 et 1 500 €

Notons qu’il existe également d’autres typologies de chantier que l’on ne traite pas ici : assainissement de la maison, plomberie, rénovation électrique, de toiture… Si ces travaux ne permettent pas à eux seuls de bénéficier d’une aide de l’Etat, ils vous permettront toutefois d’acquérir un plus grand confort. Comptez entre 300 et 1 200 € en moyenne pour une rénovation globale sur un bâtiment ancien.

Eco-rénovez à moindre coût grâce à MaPrimeRénov’ et aux CEE

Depuis quelques années déjà, l’Etat récompense les ménages procédant à la rénovation de leur logement. Cette récompense s’appréciait sous forme de prime, ou encore de crédit d’impôts… Désormais, quel que soit votre revenu, vous pouvez recevoir une aide spécifique, dédiée aux rénovations globales !

MaPrimeRénov’ rénovation globale

Les conditions d’obtention MaPrimeRénov’ en matière de rénovation énergétique sont limpides : tous les ménages sont concernés par cette prime, sans exception ! Elle est fixée à 3 500 € pour les foyers les plus aisés, 7 000 € pour les ménages intermédiaires. Elle prend la forme d’une aide Habiter Mieux Sérénité pour les catégories de ménages plus précaires. Son montant sera alors proportionnel à celui des travaux.

Seule condition au versement de cette aide financière : les travaux doivent permettre un gain énergétique de 55% ou plus. Pour atteindre cet objectif de performance, vous devrez donc vraisemblablement remplacer votre installation de chauffage et parfaire votre isolation. Entamer des travaux sur une maison à l’étiquette énergie F ou G est également un bon moyen d’y parvenir.

D’ailleurs, vous bénéficierez alors d’une prime cumulée “sortie de passoire thermique” d’un montant variant entre 500 et 1 500 €. Il serait dommage de ne pas en profiter.

La prime énergie pour une rénovation globale

La prime énergie rénovation globale est l’une des nouveautés de l’année 2020 en matière de CEE. Sur le même principe que MaPrimeRénov’, la prime CEE rénovation globale est attribuée aux ménages effectuant au moins 55% de gain énergétique et ce, sans conditions de ressources. Il vous faudra toutefois mener un audit énergétique complet, mettant en lumière les performances énergétiques de votre habitat avant travaux et sur lequel baser le chantier.

Avec la prime énergie C2E rénovation globale, il vous est possible de bénéficier d’un versement compensatoire de plusieurs milliers d’euros, un montant fixé en fonction des économies d’énergie réalisées. Plus celles-ci sont importantes, plus votre prime le sera. On estime généralement son montant à 7 000 € TTC dans le cadre d’une rénovation globale.

Néanmoins, pour réellement déterminer le budget rénovation globale de votre maison, vous devrez effectuer une simulation de prime en ligne. Indiquez les spécificités de votre chantier et les équipements installés…

La prime rénovation globale et MaPrimeRénov’ sont deux dispositifs cumulables qui peuvent réduire entre 35 et 90% votre budget de rénovation globale maison, dépendamment de vos revenus. Il n’appartient qu’à vous d’en profiter ! Déposez pour cela votre dossier en ligne, consultez une entreprise RGE, si possible certifiée “offre globale”, puis lancez-vous ! A vous les économies d’énergie.

A lire également :