Ma PrimeRénov’ pompe à chaleur

Chauffer efficacement son logement tout en réalisant des économies d’énergie ? C’est l’une des promesses des pompes à chaleur. Aérothermique, géothermique ou encore solarothermique, la PAC s’est installée progressivement dans le panorama des émetteurs de chauffage les plus performants du marché et fait donc partie des équipements dont l’installation peut être indemnisée. Dans cet article, on balaye ce qu’il y a à savoir sur MaPrimeRénov’ pompe à chaleur : de quoi vous permettre de réduire votre facture en quelques clics.

Quelles pompes à chaleur sont éligibles ?

Les pompes à chaleur utilisent les énergies renouvelables pour générer un flux constant de chaleur homogène à l’intérieur du logement. Leur performance s’apprécie notamment en fonction d’un coefficient de performance (COP) annuel ou saisonnier, quantifiant le rapport entre l’énergie électrique consommée et la chaleur produite.

MaPrimeRénov' pompe à chaleur

Seules les PAC les plus performantes font partie du dispositif MaPrimeRénov’ pompe à chaleur, puisqu’elles permettront de générer un maximum d’économies d’énergie. Les voici :

  • La pompe à chaleur air / eau.
  • La pompe à chaleur géothermique à capteurs horizontaux ou verticaux. Beaucoup plus onéreuse mais également parmi les plus performantes du marché, cette PAC puise l’énergie nécessaire à son fonctionnement dans le sol ou les nappes phréatiques en profondeur. De ce fait, elle ne dépend pas de conditions météorologiques notamment. Son rendement est assuré.
  • La pompe à chaleur solarothermique. Encore peu connue, cette pompe à chaleur est couplée avec des panneaux solaires vers lesquels elle est reliée via un ballon, pour des économies d’énergies maximales sur le long terme. Une solution biénergies parmi les plus performantes du marché !

Quant aux pompes à chaleur air / air, celles-ci ne sont pour l’instant pas couvertes par ce dispositif. Elles puisent leur énergie dans les calories présentes dans l’air et peinent à afficher un niveau similaire de performances.

MaPrimeRénov’ pompe à chaleur : un bonus envisageable

En 2021, MaPrimeRénov’ récompense également les bâtiments atteignant une étiquette énergie A ou B via l’attribution d’une surprime “Bâtiment basse consommation”. Or, les pompes à chaleur se trouvent être parmi les équipements les plus performants du marché ! Remplacer votre ancienne chaudière par une PAC géothermique ou à biénergie vous permettra donc peut-être de franchir ce palier, qui sait ?

La prime complémentaire est également forfaitaire et son montant équivaut à 1 500 € pour les ménages modestes et très modestes (barèmes jaune et bleu), à 1 000 € pour les ménages intermédiaires (barème violet) et à 500 € pour les ménages aisés, catégorisés en rose.

Pour ce qui est des copropriétés, elles aussi éligibles au dispositif, le montant de la prime bonus est fixé à 500 € x nombre de logements.

Quel est le montant de MaPrimeRénov’ pompe à chaleur ?

Le montant forfaitaire MaPrimeRénov’ pompe à chaleur dépend avant tout du niveau de revenus dont vous bénéficiez. Le plan de relance du dispositif fait désormais état de 4 barèmes (au lieu de 2 précédemment), regroupant les différentes catégories de ménages, des plus modestes (bleu) aux plus aisés (rose). Retrouvez les montants forfaitaires MaPrimeRénov’ pour les pompes à chaleur dans le tableau ci-dessous.

Pompe à chaleur installée MaPrimeRénov’ bleu MaPrimeRénov’ jaune MaPrimeRénov’ violet
PAC air / eau 4 000 € 3 000 € 2 000 €
PAC géothermique 10 000 € 8 000 € 4 000 €
PAC solarothermique 10 000 € 8 000 € 4 000 €

 

Le barème rose catégorisant les ménages les plus aisés n’est pour l’instant pas éligible à MaPrimeRénov’ pompe à chaleur. En revanche, si vous faites partie de cette catégorie, vous pouvez prétendre à une prime CEE d’un montant estimatif oscillant autour de 2 727 €. L’efficacité énergétique saisonnière de la PAC air / eau doit être supérieure ou égale à 111% pour les PAC moyenne et haute température. Contrairement à MaPrimeRénov’ pompe à chaleur, la prime CEE couvre également l’installation des PAC air / air ou aérothermiques pour un montant oscillant autour de 450 €.

Ces montants de CEE sont toutefois estimatifs et diffèrent en fonction des caractéristiques de votre chantier et de la performance de la PAC installée. Plus elle est élevée, plus votre prime CEE sera importante. Pensez-y.

MaPrimeRénov’ pompe à chaleur : quelques cas concrets

Familiarisez-vous avec ce dispositif en parcourant les exemples concrets ci-après.

Cas n°1 – Remplacer une chaudière gaz par une pompe à chaleur

Un couple sans enfant habitant, propriétaires d’un habitat individuel en Ile-de-France souhaite remplacer sa chaudière gaz par une pompe à chaleur air / eau.

  • RFR du foyer : 41 250 €
  • Etiquette énergie : F. Les travaux leur permettront toutefois de passer à l’étiquette E.
  • Montant des travaux : 9 500 €

Le ménage se situe en barème violet et dispose donc de MaPrimeRénov’ pompe à chaleur à hauteur de 2 000 €. Le ménage est aussi éligible à la surprime “sortie de passoire” attribuée lorsque les travaux permettent la sortie d’une étiquette F ou G. Son montant est identique à la prime “bâtiment basse consommation”, soit 1 000 €. Le couple recevra donc 3 000 € de MaPrimeRénov’ : leurs travaux seront financés à 31%.

Note : en cumulant MaPrimeRénov’ et les CEE sur cette opération, il est possible de financer l’opération à hauteur de 5 727 €* soit 60% du total.

Cas n°2 – Effectuer une rénovation globale comprenant l’installation d’une pompe à chaleur

En 2021, le dispositif MaPrimeRénov’ indemnise non plus seulement des opérations mais également des bouquets de travaux, dont la “rénovation globale”. Un montant cumulé est alors attribué en une seule fois au foyer.

Prenons l’exemple d’une famille de 4 personnes hors Ile-de-France, souhaitant effectuer l’isolation extérieure de leur maison et remplacer leur chaudière par une pompe à chaleur air / eau.

  • RFR du foyer : 39 300 € – barème violet
  • Etiquette énergie : D
  • Montant des travaux : 31 000 €

En barème violet, ce ménage dispose d’une aide MaPrimeRénov’ de 7 000 € et certificats économie d’énergie à hauteur d’environ 7 000 €*. Au total, l’opération de rénovation globale peut ici être indemnisée à 45% (ou 14 000 €).

Cas n°3 – Installation d’une PAC géothermique en barème bleu

Un couple hors Ile-de-France souhaite remplacer son chauffage au fioul par une pompe à chaleur géothermique.

  • RFR du foyer : 20 900 € – barème bleu
  • Etiquette énergie : C
  • Montant des travaux : 16 600 €

En barème bleu, MaPrimeRénov’ pompe à chaleur géothermique équivaut à 10 000 € et les CEE sur la même opération à 4 364 €*, pour une indemnisation totale à 14 364 € soit 86,5% du total des travaux.

*montants estimatifs

Qu’attendez-vous pour en profiter ?

A lire également :