Quelles sont les conditions pour Ma Prime Renov isolation ?

Eco-rénover son logement en procédant à son isolation peut s’avérer beaucoup rentable que vous ne l’auriez imaginé, grâce à Ma Prime Renov isolation. Cette aide financière gouvernementale couplée au dispositif CEE peut compenser jusqu’à 90% de la facture travaux des ménages les plus modestes. Faites-vous partie de ces ménages ? A quelle prime isolation avez-vous droit ? Sur quelles opérations ? Dans cet article, on fait le point sur les gestes simples à effectuer pour refaire l’isolation de votre domicile à moindre coût.

Ma Prime Rénov Isolation

Quels travaux sont concernés par Ma Prime Renov isolation ?

Votre chantier est-il éligible à Ma Prime Renov isolation ? C’est la première question à vous poser. A l’heure actuelle et pour 2021, 4 chantiers d’isolation font partie du dispositif gouvernemental, à savoir :

  • Isolation thermique des fenêtres (et parois vitrées),
  • Isolation des murs par l’extérieur (ou ITE),
  • Isolation des toitures terrasses,
  • Isolation des murs par l’intérieur (ou ITI),
  • Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles.

Le dispositif Ma Prime Renov évolue constamment, notamment en matière d’opérations et d’équipements éligibles. A titre d’exemple, si l’isolation des combles perdus et des planchers bas ne font pas partie, à l’heure actuelle, des opérations éligibles, c’est notamment du fait des nombreux abus et arnaques subis par la filière isolation depuis 2018, et des plaintes recensées par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Ces opérations d’isolation restent toutefois couvertes par le dispositif CEE.

Ma Prime Renov isolation : à quelle hauteur vais-je être indemnisé(e) ?

L’avantage avec Ma Prime Renov, c’est qu’il s’agit d’une prime au montant forfaitaire, déterminé à l’avance. Vous souhaitez éco-rénover l’esprit serein, en réalisant des économies depuis chez vous ? Vous y êtes.

Au 5 octobre 2020, le gouvernement a publié de nouveaux barèmes de revenus éligibles à Ma Prime Renov 2021 et a également communiqué sur le montant forfaitaire de cette prime, rapport à chaque catégorie de RFR et en fonction des opérations éligibles. Combien pouvez-vous percevoir pour votre isolation ? Nous avons synthétisé cette information pour vous.

Travaux d’isolation Ma Prime Renov bleu Ma Prime Renov jaune Ma Prime Renov violet Ma Prime Renov rose
Isolation thermique des fenêtres et parois vitrées 100 € / équipement 80 € / équipement 40 € / équipement Non éligible
Isolation des murs par l’extérieur 75 € / m² 60 € / m² 40 € / m² 15 € / m²
Isolation des toitures terrasses* 75 € / m² 60 € / m² 40 € / m² 15 € / m²
Isolation des murs par l’intérieur 25 € / m² 20 € / m² 15 € / m² 7 € / m²
Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles 25 € / m² 20 € / m² 15 € / m² 7 € / m²

 

* Le montant Ma Prime Renov pour l’isolation des toitures terrasses est porté à 100 € / m² pour les dossiers déposés avant le 1er janvier 2021 (barèmes bleu et jaune).

Note. Pour les chantiers réalisés en Outre-mer, vous pouvez percevoir Ma Prime Renov isolation à hauteur de 25 € / m² pour l’installation de protections contre le rayonnement solaire (barème bleu). Cette aide est de 20 € / m² en barème jaune et 15 € / m² en barème violet.

Montant Ma Prime Renov isolation : le cas des copropriétés

En milieu collectif, Ma Prime Renov s’applique de la même façon, quels que soient les travaux engagés. Ainsi, vos travaux d’isolation peuvent être compensés à hauteur de 25% du montant de la facture (ou 3 750 € x nombre de logements). Le montant maximal des travaux est quant à lui plafonné : 15 000 € x nombre de logements.

Ma Prime Renov isolation et la prime Coup de Pouce Isolation : un cumul (très) avantageux

Ma Prime Renov isolation est un dispositif cumulable avec d’autres aides gouvernementales telles que les certificats CEE. Parfois, le montant de la prime énergie isolation peut même être supérieur à celui de Ma Prime Renov, notamment en ce qui concerne les travaux d’isolation par l’intérieur ! Vous n’auriez pas envie de passer à côté ? Ce serait d’autant plus dommage qu’il est possible de déposer simultanément un dossier en ligne Ma Prime Renov + Prime CEE… et de faire d’une pierre deux coups, tout ça sans bouger le petit doigt.

Le montant de CEE attribuable à chaque chantier n’est pas forfaitaire et varie donc en fonction des travaux réalisés mais aussi de votre localisation géographique ou encore de l’énergie de chauffage utilisée à votre domicile. Toutefois, en nous basant sur les barèmes communiqués par le gouvernement, nous pouvons parler des estimations suivantes :

Travaux d’isolation CEE bleu CEE jaune CEE violet CEE rose
Isolation thermique des fenêtres et parois vitrées 79 € / équipement 39 € / équipement 39 € / équipement 39 € / équipement
Isolation des murs par l’extérieur 37 € / m² 18 € / m² 18 € / m² 18 € / m²
Isolation des toitures terrasses* 21 € / m² 11 € / m² 11 € / m² 11 € / m²
Isolation des murs par l’intérieur 37 € / m² 18 € / m² 18 € / m² 18 € / m²
Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles 22 € / m² 22 € / m² 11 € / m² 11 € / m²
Protections contre le rayonnement solaire (Outre-mer) 5 € / m² 3 € / m² 3 € / m² 3 € / m²

 

Dispositif CEE : une aide équivalente pour (quasiment) toutes les catégories de revenus

Contrairement à Ma Prime Renov isolation qui affiche un montant dégressif en fonction du revenu fiscal, la prime CEE promet une prise en charge quasiment similaire, que vous fassiez partie des revenus dits modestes (barème jaune) ou des plus aisés (barème rose). Ainsi, si vous percevez à titre personnel plus de 38 184 € en IDF ou 29 148 € (1 personne, hors IDF), il sera d’autant plus avantageux pour vous de procéder au cumul des aides pour bénéficier tout de même d’une indemnisation plus conséquente.

On récapitule ?

En cumulant CEE + Ma Prime Renov isolation, il est possible d’isoler vos murs par l’extérieur en bénéficiant d’une compensation allant jusqu’à 112 € / m² ou encore de recevoir jusqu’à 179 € / équipement lors du remplacement de vos parois vitrées, en fonction de vos revenus.

Alors pourquoi attendre plus longtemps avant d’en profiter ?

A lire également :