Se chauffer autrement : quelles solutions et quelles innovations ?

Est-il possible de se chauffer de manière alternative ? Existe-t-il une manière différente mais viable et adaptée au quotidien de chauffer son logement et d’avoir une approche différente ? Oui ! Il existe même plusieurs solutions particulièrement adaptées tant pour les maisons que pour les appartements qui permettent d’en avoir plus et de se chauffer autrement sans ajouter de contraintes trop fortes. Alors, si vous avez besoin d’un guide eco chauffage dans votre recherche, nous avons regroupé ici toutes les solutions viables et déjà éprouvées, ou au contraire des solutions encore embryonnaires et futuristes pour se chauffer autrement.

Les solutions de chauffage alternatives

Se chauffer autrement

Commençons par des solutions concrètes qui fonctionnent déjà et pour lesquelles vous pouvez vous orienter très rapidement. Car qui dit se chauffer autrement ne signifie pas changer de manière radicale vos habitudes. Au contraire, vous pouvez simplement faire évoluer votre installation actuelle – par exemple basée sur le chauffage électrique – et obtenir un confort similaire voire meilleur.

Nous avons fait le choix de vous proposer plusieurs grandes solutions de chauffage alternatives. Tout d’abord, zoom sur le chauffage à énergie solaire ou éolienne, avant un focus sur le chauffage avec l’aérothermie ou la géothermie.

Le chauffage à l’énergie solaire ou éolienne

Se chauffer autrement grâce à l’énergie du vent ou à l’énergie issue du soleil, c’est aujourd’hui une réalité. En effet, la technologie solaire adaptée pour le chauffage à très nettement progressé au cours des dernières années. Il est possible grâce aux appareils les plus performants de couvrir jusqu’à 70 % de vos besoins en eau chaude sanitaire et 30 % de vos besoins en chauffage par an.

Inconvénient majeur de ce système, il faut privilégier une installation dans une zone qui profite d’un excellent ensoleillement. Alors, oui, se chauffer autrement grâce à l’énergie solaire n’est pas accessible à tous.

Il en va de même pour l’énergie éolienne. Vous pouvez faire le choix d’installer chez vous un système avec de mini-éoliennes mais leur rendement ne sera optimal que dans une région très venteuse… et avec un coût initial très élevé !

Dans tous les cas, se chauffer autrement avec l’énergie solaire ou avec l’énergie éolienne ne permet pas de couvrir l’ensemble des besoins de chauffage. Ces solutions sont donc des alternatives qui viennent en complément d’un autre système en place, qui peut lui aussi être innovant (aérothermie, géothermie) ou se révéler plus conventionnel.

Le chauffage avec l’aérothermie et la géothermie

L’aérothermie et la géothermie sont deux techniques qui permettent d’extraire les calories présentes dans l’air extérieur ou dans le sol pour chauffer l’air ambiant de votre logement. Il s’agit d’un mode de chauffage écologique et durable, sans émission de CO2, et avec un besoin en énergie électrique quatre à cinq fois moins important que pour une installation basée sur le chauffage électrique classique.

Le points forts de ces solutions et leur excellente efficacité, en particulier en ce qui concerne la géothermie qui utilise les calories présentes dans le sol et ne rend donc pas la performance du système dépendante des aléas climatiques et des variations de températures extérieures (comme pour le solaire ou l’éolien).

Le principal frein – qu’il s’agisse de l’aérothermie ou de la géothermie – est le prix. Le coût d’une installation varie énormément selon la qualité des matériaux choisis et les équipements retenus. Toutefois, il ne faut pas s’attendre à une facture en-deçà de 10 000 €. À ce tarif, ce nouveau mode de chauffage est un véritable investissement, souvent rentabilisé en quelques années seulement. Se chauffer autrement passe évidemment par cet effort initial mais s’avère largement efficace par la suite tant sur le plan du confort que des économies générées. Oubliez les radiateurs disgracieux et/ou le chauffage qui vient plomber votre facture d’énergie. Ce chauffage écologique est économique et permet souvent de voir la facture en énergie dédiée au chauffage être divisée, avec une économie jusqu’à 70 voire 80 % par rapport à un ancien système.

Les solutions de chauffage encore confidentielles pour se chauffer autrement

En complément des équipements que nous venons de voir pour se chauffer autrement, il existe de petites solutions moins complexes à déployer qui peuvent contribuer à changer votre mode de chauffage.

Certaines sont très étonnantes, mais très prometteuses. D’ici quelques années, les solutions expliquées ci-dessous seront peut-être exploitées à plus grande échelle, et d’autres verront certainement le jour.

La peinture solaire comme chauffage

De la peinture solaire, capable de transformer vos murs extérieurs en source d’énergie, cela existe. Véritable capteur à énergie solaire et à humidité de l’air, cette peinture n’est pas encore commercialisée et fait l’objet de nombreuses recherches.

Le RMIT (Institut Royal de Technologie de Melbourne) a notamment publié des recherches à ce sujet et parle d’une commercialisation possible d’ici à 2023. On peut déjà imaginer de nombreuses utilisations pour cette peinture qui activerait la décomposition des molécules d’eau pour produire de l’oxygène et l’hydrogène… et serait une sorte de chauffage d’appoint.

Chauffage eau de merUtiliser l’eau de mer comme source de chauffage

La Thalassothermie, vous connaissez ? Non, pas les établissements qui vous permettent de vous détendre et de profiter des bienfaits de l’eau pour votre corps. La Thalassothermie, c’est un mode de chauffage qui utilise l’eau de mer comme source de production de chaleur. Il s’agit encore d’une technique confidentielle, implantée notamment dans un éco-quartier à Marseille. L’eau puisée dans le port permet d’alimenter un système de pompe à chaleur et de climatiser en été ou chauffer en hiver.

Alors, oui, Il faut que votre logement soit situé à proximité directe d’un port… Le prix est très élevé, et reste pour le moment uniquement adapté à des ensembles collectifs et à des projets de grande envergure et pas à des projets particuliers. Mais, qui sait, se chauffer grâce à l’eau de mer est peut-être une solution parmi d’autres pour les logements situés sur les littoraux français.

Se chauffer autrement… avec des ordures

La valorisation énergétique des déchets est un sujet passionnant et faisant l’objet de nombreuses recherches. En effet, pour combiner la nécessité de trouver de nouveaux modes de chauffage et la préoccupation liée à la multiplication des déchets à la surface de la Terre, les utiliser serait sans doute une partie de la solution.

Cette solution existe déjà et on voit se multiplier les centrales à déchets qui brûlent des tonnes de déchets ménagers pour produire de l’énergie. Le CO2 qui se libère de la combustion est ensuite filtré. Il ne s’agit donc pas d’un mode de chauffage alternatif mais bien d’une façon différente de produire de l’énergie à la source.

A lire également :