Chauffage écologique à convection bionaire : avantages et inconvénients

Il existe trois grands types de procédés de chauffage. Ainsi, au sein de la famille des solutions de chauffage écologique, on retrouve soit le chauffage par conduction, le chauffage par rayonnement ou encore le chauffage par convection. Nous nous intéressons aujourd’hui au chauffage écologique à convection bionaire en décryptant son fonctionnement et ses atouts pour vous.

Chauffage écologique à convection bionaire

Fonctionnement du chauffage par convection

Le principe de fonctionnement d’un chauffage par convection est simple. Le convecteur (c’est-à-dire le chauffage qui utilise la convection) transmet la chaleur en utilisant le mouvement et notamment la circulation des molécules.

Concrètement, un chauffage à convection aspire l’air, le chauffe grâce à une résistance électrique et le souffle ensuite dans la pièce pour permettre à l’air ambiant d’être réchauffé.

Il s’agit d’un système différent de la conduction (transfert de chaleur par contact entre deux milieux de températures différentes) ou encore du rayonnement (avec une transmission de chaleur par les ondes).

Les atouts du chauffage par convection

Avec un système de chauffage par convection, l’air chaud sort de la grille du convecteur et se dirige ensuite vers la pièce. Ce système d’air soufflé permet à l’air ainsi chauffé de ne pas aller le long du mur.

Cela signifie qu’il n’existe pas d’accumulation de chaleur au niveau du mur, donc pas de gaspillage d’énergie.

Au centre d’une pièce chauffée par un radiateur à convection, les particules qui étaient immobiles avec les autres appareils se déplacent lentement puis sont aspirées par la colonne d’air chaud.

C’est ce mouvement constant qui permet une distribution uniforme de la chaleur dans toute la pièce. L’air chaud est plus léger que l’air froid, la circulation de l’air s’effectue de façon naturelle, sans ajout d’autre dispositif.

La convection permet d’éviter l’accumulation de chaleur au plafond et le brassage de l’air élimine la couche d’air froid au sol.

Le système de chauffage par convection permet moins de pertes de chaleur et une meilleure répartition. In fine, cela signifie un meilleur confort et moins de gaspillage d’énergie.

A savoir : le chauffage de l’air par convection nécessite des bâtiments bien isolés et une bonne étanchéité afin de limiter les déperditions et les fuites d’air chaud à l’extérieur. Ce constat est valable également pour tous les autres modes de chauffage mais touche particulièrement la convection.

Les inconvénients du chauffage par convectionChauffage convection

Le chauffage par convection possède des limites. Il s’agit en effet d’un système de chauffage qui est de plus en plus délaissé notamment car il n’apporte pas une chaleur homogène dans la pièce. De plus, il est souvent reproché à ce système par convection d’apporter dans la pièce un air sec ou avec de la poussière.

Autre limite, ce type d’émission permet de monter rapidement en température… mais la chaleur se concentre généralement surtout dans le haut de la pièce !

Le chauffage à convection n’en reste pas moins une solution écologique puisqu’elle consomme peu d’énergie, et elle est donc également très économique. On trouve notamment des modèles avec une puissance de 1000 W à partir d’une cinquantaine d’euros et des modèles très complets de 2000 W à un peu plus de 150 €.

A lire également :