Prime énergie radiateur à inertie : des économies sur vos factures de chauffage

Au sein d’une habitation, les émetteurs de chaleur permettent d’assurer votre confort au quotidien en diffusant tout au long de l’année une chaleur constante, quelles que soient les températures extérieures. Mais quel type de chauffage choisir pour réduire sa consommation ? Le radiateur a inertie par exemple, est particulièrement performant et vous permet de réduire vos consommations énergétiques. Pourquoi ne pas l’installer ? Vous bénéficierez pour cela d’une prime énergie chauffage.

Prime énergie radiateur à inertie

Quels modèles sont éligibles à la prime énergie ?

Pour bénéficier d’une Prime Energie Chauffage avec le C2E, vous devez sélectionner avant toute autre chose le modèle adéquat. Plus celui-ci est performant (rendement notamment, et COP), plus vous réaliserez des économies d’énergie, et plus le montant de la prime sera élevé. Il existe deux types de radiateurs électriques à inertie, donnant tous deux droit à l’obtention d’une prime énergie. Quelle différence entre radiateur à inertie sèche ou fluide ?

Le radiateur chaleur douce ou radiateur à inertie fluide

Ce modèle dispose d’un corps de chauffe liquide, dans lequel se trouve plongée la résistance (ainsi, le fluide reste toujours en contact avec la résistance). La chaleur se propage au sein d’un circuit fermé à l’intérieur du radiateur. Quant au fluide, celui-ci peut être de l’eau glycolée, de l’huile végétale ou minérale, ou encore de l’eau pure selon les modèles. A noter : en cas de fuite du liquide, le radiateur peut devenir bruyant. Dans ce cas, il ne faut pas attendre pour contacter un chauffagiste RGE. Celui-ci se chargera de réparer votre radiateur dès l’origine de la fuite trouvée, pour vous éviter d’avoir à le remplacer.

Le radiateur à inertie vertical ou horizontal donne droit à la prime énergie CEE.

Prime énergie radiateur inertie 1000w

Les modèles de radiateurs à inertie de 1000w sont particulièrement répandus et donnent droit à une jolie prime énergie selon leur matériau constitutif. Le radiateur à inertie en fonte notamment compte parmi les plus performants. Ceux-ci permettent généralement de chauffer un volume jusqu’à 15 m² habitables et de percevoir une prime jusqu’à plus de 500 € environ. Vous pouvez également, selon la superficie à chauffer, installer un radiateur à inertie 2000w.

Le radiateur à inertie sèche

Pour ce type de radiateur, il n’existe pas de fluide caloporteur mais plutôt un matériau réfractaire (résistant à la chaleur) et conducteur d’énergie. La résistance chauffée transmet les calories vers la surface du radiateur faisant office de plaque émissive. La chaleur est ensuite propagée dans la pièce par rayonnement. Le matériau du radiateur à inertie sèche peut être un métal ou une roche. Principalement, ce type de radiateur est constitué de fonte ou d’aluminium. On peut également installer un radiateur à inertie en céramique. Plus le matériau sélectionné est épais, plus son inertie est élevée et donc sa performance également. Généralement, ce modèle est donc plus lourd qu’un radiateur à inertie fluide, mais il est également plus durable dans le temps.

Bon à savoir : les labels de qualité pour un radiateur à inertie à chaleur douce 2000w

En matière de radiateur électrique, certains labels vous permettront d’être certain(e) que le produit dont vous souhaitez faire l’acquisition est de qualité et respecte les dernières normes nationales et européennes. Pensez à repérer les sigles : CE, NF mais aussi NF électricité performance (marque NF 089). Ce dernier mesure la performance des radiateurs électriques à inertie et attribue entre 1 et 3 étoiles selon cette dernière (3 étoiles étant attribuées aux radiateurs les plus performants). L’organisme de certification est le LCIE (Laboratoire Central des Industries Electriques).

Les deux types de radiateurs électriques à inertie disposent d’un rendement quasiment similaire et offrent donc de ce fait un confort optimal, proche de celui acquis au moyen d’un système de chauffage central. Mais alors, comment choisir son radiateur à inertie ? Le choix doit en grande partie être effectué par rapport à vos besoins mais également à l’esthétisme recherché, et au prix. Repérez surtout sur la fiche produit du radiateur si celui-ci est éligible à la prime énergie. Désormais, presque tous les fabricants en font mention.

Montant de la prime énergie radiateur à inertie

Radiateur à inertie fonte ou céramique, cela importe peu dans l’attribution de la prime énergie. Ce qui compte, ce sont les performances globales de votre appareil de chauffage. Les radiateurs électriques performants en remplacement d’un ancien convecteur vous ouvrent le droit à une prime d’un montant approximatif de 55 € / équipement et jusqu’à 110 € / équipement pour les foyers aux revenus modestes ou très modestes. Cette prime vient amortir le coût de votre installation.

Le radiateur électrique à inertie a effectivement un coût fortement variable, mais certains modèles peuvent être dénichés à des prix abordables : à partir de 400€ environ et jusqu’à 1 500€ pour un modèle plus performant.

Prime énergie radiateur inertie : le choix du bon artisan

Il peut être tentant d’installer par soi-même son radiateur, mais ce n’est en aucun cas recommandé. Un artisan Reconnu Garant de l’Environnement en matière de radiateurs à inertie doit absolument réaliser vos travaux, selon les critères d’éligibilité définis par le Gouvernement. Avant de débuter vos travaux de rénovation énergétique, parcourez donc la liste d’artisans qualifiés de votre région (disponible sur le site du gouvernement) ou bien effectuez par vous-même une recherche en ligne ou par téléphone.

Le recours à un artisan RGE est d’autant plus important qu’une mauvaise installation peut être source de dysfonctionnements et de consommations d’énergie plus importantes que la normale. Celui-ci vous aidera également à sélectionner la bonne puissance, correspondant aux besoins de votre foyer. Il réalisera au préalable un bilan thermique pour estimer l’énergie nécessaire au chauffage de chacune de vos pièces (exprimée en kWh). Dans la pratique, la puissance du radiateur électrique à inertie est toujours légèrement supérieure à la puissance nécessaire pour vos besoins réels. Faites le choix de la sécurité en vous laissant guider par un professionnel qualifié !

Rappel : qu’est ce qu’un radiateur électrique à inertie ?

Aussi appelés radiateurs électriques à chaleur douce, les radiateurs électriques à inertie disposent d’une résistance qui une fois alimentée, chauffe le “corps de chauffe”. La chaleur se propage alors par rayonnement infrarouge depuis ce corps de chauffe dans la pièce, au moyen du matériau du radiateur (fonte mais aussi céramique, béton, aluminium…) ou d’un fluide caloporteur (porteur de calories, donc de chaleur) contenu dans celui-ci. En cela, on distingue deux types de radiateurs à inertie : le radiateur à inertie fluide électrique et le radiateur à inertie sèche.

Si cet équipement vous permet de bénéficier d’une prime énergie radiateur inertie, c’est qu’il dispose d’avantages incontestables en termes de performances énergétiques. Le radiateur à inertie a la particularité de pouvoir accumuler les calories reçues par le circuit de chauffage pour les distribuer par rayonnement de façon continue, même après que la résistance aie été éteinte. Grâce à l’inertie, le nombre d’allumages du chauffage est réduit et sa consommation également. Les économies d’énergie sont ainsi beaucoup plus élevées qu’avec un radiateur électrique traditionnel. Le rendement d’un tel appareil est très bon : proche des 100%. Vous pouvez même atteindre des performances supérieures en optant pour un radiateur à inertie connecté et en maîtrisant totalement la température et la marche de votre appareil.

Chauffage à rayonnement ou à convection : quelles différences ?

Pour un radiateur à convection, le chauffage se fait au moyen de l’air. L’air se réchauffe et monte naturellement vers le haut de la pièce, où il se refroidit. Sa masse volumique augmente et celui-ci redescend alors au sol. Il est alors de nouveau réchauffé par le convecteur. Ce mode de chauffage apporte moins de confort qu’un mode de chauffage par rayonnement, car la température reste peu constante dans la pièce à travers les heures. Pour autant, il est également possible de recevoir une prime énergie radiateur inertie dans ce cas précis.

A noter : certains appareils ont un double corps de chauffe pour un confort encore plus important. Mais le prix également, sera plus élevé (température élevée plus rapidement). D’autres sont un savant mélange entre radiateur à inertie et rayonnant, en embarquant un corps à inertie avec une face à rayonnement pour une montée en température encore plus rapide !

Pour déterminer quelle marque de radiateur électrique à inertie choisir et quel modèle, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un chauffagiste rge : il saura vous conseiller. Vous pouvez aussi consulter d’autres avis sur le radiateur à inertie.

Plus d’informations sur les primes pour systèmes de chauffage :