Réalisez vos travaux de rénovation énergétique avec la Prime Eco Energie C2E

Eco-rénovez votre habitat et bénéficiez d’une contrepartie financière jusqu’à 100% du prix de vos travaux avec la prime énergie C2E !

La Prime Eco energie C2E vous permet de rénover votre installation d’énergie et de bénéficier d’une contre-partie financière. Cet avantage est un dispositif officiel créé par le gouvernement en 2005 et ouvert aux particuliers comme aux entreprises. La prime CEE est éligible pour des travaux de rénovation énergétique : isolation, installation de systèmes de chauffage et d’équipements liés aux énergies renouvelables…

Comment ça marche la prime C2E ?

  1. J’ai un projet, j’obtiens une simulation de ma prime
  2. Je réalise mes travaux avec un artisan RGE
  3. Je déclare ma prime : on me verse de l’argent

Pourquoi demander votre Prime Eco energie C2E ?

Entreprendre des travaux de rénovation énergétique, c’est primordial dans les logements anciens où les performances énergétiques ne sont pas optimales et où la facture explose. Mais ces chantiers coûtent cher !

Le dispositif C2E a été créé afin de permettre à chacun y compris les plus modestes de réaliser des travaux d’économies d’énergie, en réduisant jusqu’à 20% le montant des travaux. Elle est attribuée par les fournisseurs d’énergie français. Depuis 2005, ceux-ci ont l’obligation d’encourager les particuliers à maîtriser leurs consommations énergétiques notamment par le versement de cette prime.

Améliorer les performances de votre habitation c’est aussi contribuer à la préservation de la planète tout en réduisant votre facture énergétique. Une installation performante peut permettre une économie de 30 à 60% par an !

La Prime Eco energie C2E aujourd’hui, c’est :

  • 52 types de travaux éligibles dans le secteur résidentiel
  • Plus de 60 000 professionnels RGE déjà référencés en France
  • Un dispositif cumulable avec Ma Prime Rénov’ et l’éco-prêt à taux zéro

Il existe une prime énergie par travaux, accessible à tous. Qu’attendez-vous pour en profiter ?

  • Prime C2E travaux d’isolation (combles, murs, planchers, toiture, fenêtres…)
  • Prime C2E systèmes de chauffage (chaudières innovantes, chauffage au bois, ballon thermodynamique…)
  • Prime C2E énergies Renouvelables (PAC, chauffe-eau solaire individuel, SSC…)

Les travaux éligibles à la prime C2E

La prime isolation

Au sein d’une habitation, plus de 30% des déperditions énergétiques peuvent être causées par la toiture, et près de 20% par les murs. Aussi, l’isolation d’une habitation est particulièrement importante puisqu’elle réduit les flux d’air entre l’intérieur et l’extérieur de l’habitation.

Toutes les surfaces isolées sont admissibles à la prime énergie isolation, qu’il s’agisse de la toiture, du sol ou encore de la façade ou des combles. Pour que le chantier soit considéré comme éligible, les matériaux isolants sélectionnés doivent avoir une résistance thermique (appelée R) de R ≥ 7 m2.K/W.

Le remplacement de vos fenêtres fait également partie des opérations éligibles, le simple vitrage et le survitrage ne sont pas concernés par le dispositif de prime énergie. Les porte-fenêtres sont éligibles ainsi que les Velux. Ceux-ci revêtent un enjeu d’autant plus grand qu’ils sont situés sous la toiture, là où la plupart des déperditions énergétiques ont lieu. Attention : pour que vos travaux de fenêtres soient éligibles, il faut changer a minima trois d’entre elles.

La prime chauffage

L’installation d’une chaudière à condensation collective ou individuelle ou d’une chaudière biomasse individuelle (chaudière à pellets, à plaquette, à bûche…) sont par exemples concernées par la prime énergie chauffage, ainsi que celle d’un programmateur de chauffage, ou d’une sonde de régulation.

Mais la liste des travaux de chauffage concernés est en fait bien plus vaste : installation d’un plancher chauffant à eau, d’un accumulateur d’eau à condensation, d’un chauffe-bain à condensation, d’une chaudière à micro-cogénération…Une installation optimisée du chauffage dans l’habitat peut constituer un investissement coûteux au départ mais engendre sur le long terme des économies significatives pour un foyer.

La prime énergies renouvelables (ENR)

Vous comptez installer un chauffe-eau solaire, un système solaire combiné ou encore une pompe à chaleur air-air, air-eau ou eau-eau ? Ces travaux sont éligibles à la prime énergie renouvelable, hormis l’installation d’un système solaire combiné dans un appartement.

Attention, l’installation d’un système à énergie solaire nécessite des compétences poussées, de par les composants des panneaux solaires et de leur technicité. Il est primordial de s’orienter vers les bons prestataires qui pourront vous garantir l’installation et l’entretien du matériel.

Les autres travaux éligibles : la ventilation

Les VMC double flux classiques ou autoréglables permettent de bénéficier de la prime énergie, tout comme les VMC simple flux hygroréglables. Ces dernières sont particulièrement efficaces pour évacuer l’air extérieur vers l’extérieur de l’habitation tout en limitant l’humidité de la pièce. Vous recevrez également une prime énergie pour l’installation d’un système de climatisation de classe A.

Une prime CEE par secteur géographique

La localisation géographique joue également un rôle important. Dans les régions froides du Nord de la France, le besoin en chauffage est plus élevé. Les économies d’énergie générées dans une habitation aux caractéristiques similaires à Lille ou à Marseille ne seront donc pas équivalentes malgré la réalisation du même chantier.

Prime CEE, comment savoir si je suis éligible ?

Comment obtenir la prime énergie ? Vous êtes éligible à une prime CEE lorsque vous remplissez les caractéristiques suivantes :

  • Vous êtes résident fiscalement en France,
  • Vous résidez dans le logement sur lequel portent les travaux et en êtes propriétaire, bailleur ou locataire,
  • Vous effectuez des éco-travaux sur une habitation de 2 ans d’ancienneté au moins. Les travaux doivent porter sur les parties privatives du domicile et non les parties communes d’une copropriété,
  • Vous faites réaliser vos travaux de rénovation énergétique par un artisan RGE, reconnu garant de l’environnement par l’Etat, du fait de son savoir-faire technique,

Pour chaque type de travaux de rénovation énergétique, des critères de performance thermique sont requis. Des fiches d’opération standardisées permettent de vérifier que ces critères ont été remplis et de déterminer dans quelle mesure les éco-travaux recevront la prime énergie et pour quel montant.